Tout savoir sur le métier de banquier

Image Tout savoir sur le métier de banquier

De nos jours, on assiste à un succès de plus en plus croissant des banques en ligne. Cependant, les agences bancaires traditionnelles ne sont pas encore en voie de disparition puisqu'un certain nombre de choses nécessitent le contact humain et la rencontre avec un interlocuteur de l'établissement qui gère votre compte. Il est donc intéressant de se pencher sur le métier de banquier et de l'apport de ce dernier vis-à-vis de la clientèle.

Focus sur le métier de banquier

Ceux qui cherchent à en savoir plus sur le métier de banquier doivent d'abord noter que ce professionnel travaille généralement au sein d'une société publique ou privée qui se spécialise dans l'octroi de prêts ainsi que la gestion des dépôts d'argent de la clientèle. C'est pourquoi il est quelquefois appelé conseiller financier.

Son principal rôle est de conseiller et d‘offrir des informations pertinentes au client. Mais il peut également avoir d'autres missions, comme :

  • L'accueil du client
  • La réception et le traitement des demandes de crédits
  • La négociation des taux et des différents aménagements de contrats
  • La prise de contact avec la clientèle en cas de problème ou de litige
  • La proposition et la vente de divers placements financiers
  • La diffusion d'informations sur les nouveaux produits qui pourraient intéresser les clients
  • La gestion et le suivi quotidien des comptes de son portefeuille client
  • La négociation des autorisations de découvert, etc.

Les qualités d'un banquier

La personne qui envisage d'embrasser le métier de banquier doit disposer d'un certain nombre de qualités. Parmi celles-ci, il faut citer :

  • Un bon sens commercial afin de pouvoir convaincre le client d'acheter un produit qui répond à ses attentes et également pour pouvoir fidéliser, et même développer son portefeuille client
  • Un très bon contact relationnel pour pouvoir écouter les besoins de chaque client et lui offrir des solutions personnalisées
  • Être réactif, disponible et organisé
  • Une grande aisance dans les calculs mathématiques et les taux
  • Un goût accru pour la compétition afin d'atteindre les objectifs fixés par la hiérarchie
  • Une connaissance minimale du marché financier ainsi que dans le domaine juridique et fiscal
  • Une maîtrise de plusieurs langues étrangères constitue un atout certain, dans un univers toujours tourné vers l'international

Un certain nombre de banquiers répondent à ces critères. Parmi ceux-ci, on peut citer Cyrille Vernes (voir son site officiel ici : https://cyrillevernes.wordpress.com/) qui a travaillé pendant plusieurs années dans une grande banque américaine, aussi bien aux États-Unis que dans sa filiale en Suisse. Et ce banquier doublé d'un juriste ne cesse de gagner la confiance d'une clientèle diversifiée composée de privés et d'institutionnels en présentant chaque jour ces caractères que nous avons précédemment mis en avant.

Comment devenir banquier ?

De nos jours, de nombreux jeunes rêvent d'exercer le métier de banquier. Ils sont d'ailleurs des milliers à être recrutés, car ce secteur est un grand pourvoyeur d'emploi en France. En ce qui concerne le diplôme requis, il faut un BTS Banque minimum. Ceux qui souhaitent devenir gestionnaires de clientèle ou commerciaux en agence bancaire doivent poursuivre leurs études jusqu'à un Bac +2 ou un Bac +3. Quant à ceux qui rêvent de suivre la trace de Cyrille Vernes et travailler dans les banques d'investissement et de financement, il est nécessaire de continuer jusqu'à Bac +5 ou Bac +6.